Jacqueline Veuve

Cinéaste et ethnologue (1930-2013)

L'Évanouie (Jacqueline Veuve)

L'Évanouie

Suisse 1993. S-16/Beta, VHS, couleurs, 90 min.
 

Image: L'Évanouie 


Malade, Claire (Stéphane Audran) doit entrer à l'hôpital pour y subir des examens. Son fils, Daniel (Thomas Chabrol), l'accompagne jusqu'à l'entrée de l'établissement. Mais sans avertir personne, sa mère décide qu'elle ne se fera pas soigner et s'en va vivre dans un hôtel. Claire passe ses journées à flâner au bord du lac tandis que son fils la recherche désespérément. Et même si la maladie gagne chaque jour du terrain, elle savoure sa liberté. C'est là qu'elle fait la connaissance d'un vieux monsieur (Daniel Gélin), Ce dernier apprivoise Claire en douceur. Une relation de tendresse et de complicité naît. Le vieux monsieur promet d'aider Claire à mourir quand la souffrance se fera trop insupportable.
 

RéalisationJacqueline Veuve
ScénarioJacqueline Veuve, Jacques Nollo, Sandra Joxe d'après le roman «L'Évanouie» de Jean Bloch-Michel
InterprétationStéphane Audran (Claire), Daniel Gélin (Le vieux monsieur), Thomas Chabrol (Daniel), Lucienne Hamon (Julia), Jacques Mathou (Jean)
CaméraBruno de Kaeyzer
SonJean-Louis Ughetto
MontageEdwige Ochsenbein
MusiquePierre-André Meylan
Durée90 min.
FormatS-16/Beta, VHS, couleurs, 25 i/s
Versionsfrançais
Vente DVD/vidéoVHS  [commander
Festivals/prixFestival of Women's Film, Créteil
ProductionOdessa, Nanterre; Les productions JMH SA; TSR; FR3
Droits mondiauxLes productions JMH SA
Distribution en SuisseJMH Distributions SA
Rue de la Cassarde 4, Case postale 58
CH-2005 Neuchâtel 5
Tel +41 32 729 00 20 - Fax +412 32 729 00 29
LittératureB.Galland, Une femme de cinéma, 2003, p. 27ss.


> Détails, textes, documents


Extraits de presse


Avec 'l'Evanouie", Jacqueline Veuve a signé un superbe film d'auteur, défendu avec conviction et talent par Daniel Gélin et Stéphane Audran.

Claude Depoisier, La Suisse, 5.7.93

Le plan final confirme cette interprétation. Ce film intelligent et retenu, tourné à Lausanne, Montreux et Vevey, s'entend entre les lignes. Il y a des films dont on sort meilleur. Comme ils sont rares, on ne risque pas d'en abuser.

Robert Netz, Tribune de Genève-Gazette de Lausanne

Il y a dans 'L'Evanouie", film sur la liberté, la solitude et l'approche de la mort, une extraordinaire douceur des sentiments, la même que l'on peut éprouver à voir s'effacer le soleil de l'autre côté du lac.

Marie-Claude Martin, Le Nouveau Quotidien, 5.7.93

Bien sûr, cette relation entre deux personnes âgées est déjà en soi un sujet original, mais la justesse de ton des comédiens, la pudeur du regard de la réalisatrice, son souci du détail et la nuance des sentiments le sont encore davantage.

Pierre-Yves Borgeaud

Notre avis : une œuvre ambitieuse et intelligente.

Télé-Star (F)

© 2004-2017 www.jacquelineveuve.ch | mentions légales | haut de la page