Jacqueline Veuve

Cinéaste et ethnologue (1930-2013)

François Pernet, scieur-sculpteur (Jacqueline Veuve)

François Pernet, scieur-sculpteur

Suisse 1988. 16mm, Beta, VHS, couleurs, 27 min.
 

Image: François Pernet, scieur-sculpteur 


François Pernet habite Vers-l'Eglise, dans la vallée des Ormonts (canton de Vaud). Comme son grand-père et son père, il est paysan de montagne et travaille le bois. Il a appris le métier de menuisier-charpentier. Il possède la dernière scierie à eau encore en fonctionnement en Suisse romande. Il scie du bois pour quelques paysans et pour lui; ce n'est évidemment plus du tout rentable. Il est aussi sculpteur sur bois et a décoré de bas-reliefs un café de la région. Le thème en est la montagne: chasseurs, braconniers, chamois, etc. Il fabrique et sculpte des bahuts, des «potelets» d'escaliers. Il est marié, a cinq enfants dont deux à lui et trois neveux adoptés après la mort de leurs parents tués dans un accident de voiture.
 

RéalisationJacqueline Veuve
ScénarioJacqueline Veuve
CaméraHugues Ryffel
SonLuc Yersin, Pierre-André Luthy
MontageEdwige Ochsenbein
CollaborationProd. exécutif: Jean-Marc Henchoz
Durée27 min.
Format16mm, Beta, VHS, couleurs
Versionsfrançais; ST: english, deutsch
Vente DVD/vidéoVHS  [commander
Festivals/prixQuality Award DFI. Prize International Union of Alpine Climbers Associations, International Alpine Film 1988 Festival, Les Diablerets, Switzerland.
ProductionAquarius Film Production, TSR, La Sept (Paris)
Droits mondiauxAquarius Film Production
Distribution en SuisseAquarius Film Production, CH-1808 Les Monts-de-Corsier
Tél. +41 21 921 18 20 – Fax +41 21 921 78 31
E-mail: info@jacquelineveuve.ch – envoyer un message
Distribution internationalFrance:
Visionnement: Bibliothèques publiques, cf. www.culture.gouv.fr

Extraits de presse


Le portrait de François Pernet, scieur-sculpteur, est plein de poésie et de tendresse. Jacqueline Veuve refuse la facilité de la seule évocation du «bon vieux temps que l'on regrette» pour aller à la découverte de l'être humain qui se cache derrière cet artisan travaillant encore au rythme de sa roue ancestrale.

L'Est vaudois, Montreux, 1988

© 2004-2017 www.jacquelineveuve.ch | mentions légales | haut de la page