Jacqueline Veuve

Cinéaste et ethnologue (1930-2013)

Le salaire de l'artiste (Jacqueline Veuve)

Le salaire de l'artiste

Suisse 2000. 16mm/Beta/VHS, couleurs, 60 min.
 

Image: Le salaire de l'artiste 

affiche


Synopsis: Le salaire de l'artisteDe 1989 à 2000, Jacqueline Veuve suit avec Milivoj Ivkovic, caméraman, la vie mouvementée d'un jeune artiste-peintre vivant avec sa famille à New York, Laurent Veuve, son fils. A ces 11 ans de poursuites filmiques s'ajoutent des extraits d'un petit film sur Laurent à 7 ans en 1968, ainsi qu'une séquence réalisée à New York en 1986 par Pascal Chevalley pour la Télévision Suisse Romande.
Des réussites rapides suivies d'«échecs» mettent en cause son existence et conduisent l'artiste à réorienter son activité qui se poursuit actuellement en Suisse. Dans ce parcours, l'artiste devient progressivement co-réalisateur pour retourner enfin la caméra sur la cinéaste. C'est une «peinture» de l'environnement social de l'artiste et des personnes qui vivent avec ses tableaux.

 

RéalisationJacqueline Veuve et Laurent Veuve
ScénarioJacqueline Veuve et Laurent Veuve
CaméraMilivoy Ikovic, Willy Rohrbach
SonPierre-André Luthy, Fred Kohler
MontageLoredana Cristelli, Edwige Ochsenbein
MusiqueGrand Master Flash & The Furious Five, Bach
Durée60 min.
Format16mm/Beta/VHS, couleurs
Versionsfrançais; ST: english, deutsch
Vente DVD/vidéoDVD, VHS  [commander
Festivals/prixLocarno (Filmmakers of the present). Festival Namur. Paris: International Festival of Art Film, 2001
Isola (Slovénie) 2007
ProductionAquarius Film Production
Droits mondiauxAquarius Film Production
Distribution en SuisseAquarius Film Production, CH-1808 Les Monts-de-Corsier
Tél. +41 21 921 18 20 – Fax +41 21 921 78 31
E-mail: info@jacquelineveuve.ch – envoyer un message
Distribution internationalFrance:
Visionnement: Bibliothèques publiques, cf. www.culture.gouv.fr
LittératureB.Galland, Une femme de cinéma, 2003, p. 53ss.


> Détails, textes, documents


Extraits de presse


A la fin du film, devant ses dernières toiles, Laurent commente la recréation de sa naissance qu'il dit autoproduite dans l'ordre cosmique. Actre de rupture du cordon ombilical qui lui confère le statut de coauteur du film, mais aussi affirmation qui fait mal. Quand se détache le fils, le courage de la mère est celui de la cinéaste. Admirable.

POSITIF, 3.01

Jacqueline Veuve se doute-t-elle qu'elle a signé là, ou cosigné, l'un de ses films les plus forts? A sa mère interloquée le fils, sur ses tableaux, s'affiche né d'elle et rené contre elle - mais avec elle dans ce film où J.V. et L.V. se sont rendus indissociables, blessés, secoués, incrédultes devant la réussite de l'ouvrage commun.

24 heures, 20.11.00 (Bertil Galland)

© 2004-2017 www.jacquelineveuve.ch | mentions légales | haut de la page